Accueil > Points de vue > Maître d’ouvrage : "Oui à l’innovation"

Maître d’ouvrage : "Oui à l’innovation"

Pour des réponses innovantes

L’opération se situe sur le terrain d’une ancienne école, qu’on a démolie. Elle a trois partenaires, nous pour le logement social, un programme d’accession sociale menée par un promoteur et un programme d’accession libre menée par un promoteur privé, chacun étant maître de son jeu.

Pour nous, la démarche CQFD est intéressante. Nous avons lancé l’affaire quand on avait du mal à avoir des offres – nous sommes peu attrayants pour les entreprises TCE. Et puis on voulait des réponses innovantes, aussi bien pour la qualité de la réalisation que pour les délais, l’organisation de chantier et les produits. Nous avons beaucoup réfléchi à la procédure, que nous ne comprenions pas d’emblée, mais finalement ce n’est pas compliqué.

Un ratage réussi

Une opération avait été lancée, mais a dû être abandonnée. On va en lancer une autre. L’opération portait sur 75 logements, l’architecte avait déjà été choisi. On s’est trouvé avec d’un côté l’entreprise et de l’autre, l’architecte, qui n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur les chiffrages. Nous avons décidé de faire confiance à l’architecte. Mais nous trouvons intéressant de poursuivre, et cette fois en conception-réalisation. Pour l’opération abandonnée, les discussions préliminaires ont été très intéressantes, l’architecte avait des idées, de l’expérience. Nous, nous avons besoin de faire évoluer les techniques, d’innovation. En particulier sur la réhabilitation.